Site Overlay

Service d’Accueil d’Urgence et de Rupture Institutionnelle

Le service d’accueil d’urgence et de rupture institutionnelle est implanté à l’Annexe Angomont-Badonviller qui regroupe également le Foyer d’Accueil Spécialisé, le centre de vacances ainsi que le Foyer d’Hébergement d’Angomont.

Adresse : Annexe Angomont-Badonviller – Avenue de la Division Leclerc – 54540 BADONVILLER

Directeur du pôle accueil spécialisé : Isabelle CHANÉ
Téléphone : 03 83 48 14 12
Chef de service : Philippe GOMAN
Téléphone : 03 83 76 19 90

Nombre de places : 10

L’accueil d’urgence

Sont reçues en accueil d’urgence, sur accord du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, soit les personnes handicapées en rupture de prise en charge familiale suite à un décès ou une hospitalisation de l’un ou des deux parents, soit les personnes en rupture de prise en charge institutionnelle.
L’accueil d’urgence est prononcé dans un premier temps pour 6 mois.
Lorsque la CDAPH a proposé une orientation, la personne demeure dans ce service jusqu’à son accueil dans une structure adaptée.

L’accueil en rupture institutionnelle

Sont reçues des personnes handicapées, qui accueillies depuis longtemps dans les structures, qui rencontrent des difficultés, notamment car elles sont enfermées dans une logique comportementale de conflit ou d’échec qui les place en situation de rupture par rapport à l’institution et ce qu’elle représente. 

L’organisation

Les usagers sont logés dans l’appartement dédié à l’accueil d’urgence au rez-de-chaussée du Foyer d’Accueil Spécialisé. L’organisation est basée sur celle du FAS.

L’équipe d’accompagnement

Le service d’accueil d’urgence et de rupture institutionnelle est placé sous la responsabilité du directeur du pôle accueil spécialisé. 
L’équipe est composée de professionnels formés et qualifiés et coordonnée par un chef de service. 

Les admissions

L’accueil d’urgence est prononcé par le directeur général du CAPS à la demande du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle.
L’accueil en rupture institutionnelle est prononcé par le directeur général du CAPS, en lien avec le directeur ou le chef de service concerné par la demande, et le chef de service de l’Annexe Angomont – Badonviller.

Les frais de séjour

Accueil d’urgence : la participation est définie par le règlement d’aide sociale de chaque département.
Pour la Meurthe-et-Moselle, la participation journalière est fixée par jour de présence et selon les ressources de la personne entre 4,32 et 5 MIG*.
Pour les autres départements, ces informations sont notées dans la prise en charge de l’aide sociale. Se renseigner auprès du département concerné.

*(Le MIG, Minimum Garanti, est égal à 3,65 € au 1er janvier 2020. Il est modifié chaque année).

Accueil en rupture institutionnelle : les frais sont pris en charge par l’établissement d’origine de l’usager et correspondent au prix de journée fixé annuellement par le conseil d’administration du CAPS.

Pour se rendre à Badonviller

Accessibilité